L'histoire

Le village de Moulinet a été offiellement créé par un arrêté signé par Louis XIV en date du 15 Juillet 1710.

La présence d'habitants sur le territoire actuel de la commune est probable depuis des temps très anciens, vers l'an 412, les Wisigoths s'installent dans la région et laissent des noms de lieux tels que les Allemans ou las Bardes (Wardas). Ils feront de Toulouse leur capitale et resteront près de 100 ans en Aquitaine.

Au moyen age, les territoires de la commune regroupés autour de 3 églises sont rattachés à la baronnie de Cancon après le démantelement de la seigneurie de Valens

Marie de Valens fait don de la maison noble de Moulinet (on ne parle pas encore de chateau) à sa fille Marguerite (1577).

Vers 1690 à 1708, une partie des terres du village actuel et le chateau sont la propriété du Comte de Vaillac, Gouverneur de Bordeaux qui n'y habite pas, en revanche son frère le Vicomte de Vaillac mène une vie dissolue au chateau de Moulinet et commet tant d'exactions dans la région qu'il est condamné à mort le 10 Avril 1680 à Bordeaux et décapité le lendemain.

En 1708, le Comte de Vaillac doit se résoudre à vendre ses biens et le chateau de Moulinet est racheté par Philippe de Mathieu, conseiller au parlement de Bordeaux et qui prend le titre de Baron de Moulinet.

C'est à cette période (1708) que le village se constitue peu à peu et prend le nom de Moulinet, qui vient de "Moulinette" - petit moulin à eau - 2 de ces moulins sont présents sur le Tolzac.

L'existence et le nom de Moulinet sont confirmés par un arrêté du 15 juillet 1710, signé par le Roi Louis XIV.

Une partie du bourg de Moulinet garde cependant l'ancien nom de lasbardes.